Nouvelle Vision sur la “Matière”

Qu’est ce que la matière ?

matiere_01jp1e85-f9690

La définition de la Matière selon Wikipédia

La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Les quatre états les plus communs sont l’état solide, l’état liquide, l’état gazeux, l’état plasma. La matière occupe de l’espace et possède une masse. Ainsi, en physique, tout ce qui a une masse est de la matière.

La matière serait donc une “réalité” tangible parce qu’elle possède une masse !

Dés lors, ne devrions-nous pas nous demander : “Qu’est-ce que le réel ?

Car ce que nous définissons comme réel, est ce que nous pouvons toucher, sentir, goûter, entendre et voir, c’est à dire ce que nous percevons par nos cinq sens.

Hors, ce réel, est simplement des signaux électriques interprétés par notre cerveau !

En science, la reconnaissance d’une idée nouvelle s’effectue suivant quatre phases.

  • Phase 1 : les sceptiques proclament avec assurance que cette idée est impossible, parce qu’elle viole les lois de la science. Cette phase peut durer des années ou ces siècles, selon le défi que cette idée lance à la sagesse « conventionnelle ».

  • Phase 2 : les sceptiques concèdent de mauvaise grâce que cette idée est concevable, mais qu’elle n’a guère d’intérêt et que les effets constatés sont extrêmement faibles.

  • Phase 3 : l’opinion majoritaire réalise non seulement que l’idée considérée est forte, mais aussi que ses effets sont beaucoup plus importants qu’on ne l’imaginait auparavant.

  • Phase 4 : les critiques qui déniaient tout intérêt à cette nouvelle idée prétendent qu’ils ont été les premiers à la concevoir. Finalement, plus personne ne se souvient qu’elle fut autrefois considérée comme une dangereuse hérésie.

La matière, l’autre nom de l’illusion !

La lumière, les sons, les couleurs, n’existent pas en dehors de notre cerveau, seule l’énergie existe réellement !!!

perception par le cerveau

Bien qu’il soit prouvé scientifiquement que nos cinq sens se forment à l’intérieur de notre cerveau, nombreux sont ceux qui prétendent que les originaux des images que nous voyons existent en dehors de celui-ci.

Ils ne seront cependant jamais capables de prouver leurs dires car malgré ce qu’ils avancent, la lumière, les sons et les couleurs n’existent pas en dehors de notre esprit. La lumière existe uniquement à l’extérieur sous forme d’ondes d’énergie et de paquets d’énergie et nous ne devenons conscients de celles-ci que lorsqu’elles atteignent la rétine.

De même les sonorités sont des ondes d’énergie qui, lorsqu’elles atteignent nos oreilles et sont ensuite transmises à notre cerveau, forment le son que nous percevons.

A l’extérieur de notre cerveau, les couleurs n’existent pas non plus, ce ne sont que des ondes d’énergie de puissance et de force différentes converties en couleurs à travers les cellules des yeux et du cerveau.

passonslavie_clip_image001Tout ce que nous voyons durant notre vie est formé dans la partie arrière du cerveau appelée "centre de la vision" qui n’occupe que quelques cm3. Aussi bien l’image d’une petite pièce que l’immensité du paysage, que vous pouvez voir à l’horizon, toutes les deux sont inclues dans cet espace minuscule. Ainsi, nous voyons des objets qui existent à l’extérieur non pas dans leur taille réelle existant à l’extérieur mais dans des tailles perçues par notre cerveau.

On pourrait se poser la question suivante : Passons-nous la totalité de notre vie dans notre esprit ?

(Pour voir le film “Que sait-on vraiment de la réalité” suggéré à la fin de cette vidéo, rendez-vous ICI)

La découverte la plus importante révélée par la physique quantique et qui laisse les matérialistes sans voix est le fait que la matière est principalement de l’espace vide (à 99.9999999% pour être un peu plus précis). Pendant deux mille ans, on a cru que les atomes étaient des balles minuscules de matière solide – un modèle clairement tiré de l’expérience quotidienne.

atomeEnsuite, à mesure que les physiciens découvraient que les atomes étaient composés de particules subatomiques plus élémentaires (électrons, protons, neutrons, etc.), le modèle bascula vers un noyau central entouré d’électrons en orbite – encore une fois un modèle basé sur l’expérience.

Un atome est un espace cohérent d’à peine un milliardième de centimètre de diamètre, mais les particules subatomiques le composant sont cent mille fois plus petites encore.

Imaginez le noyau d’un atome grossi à la taille d’un grain de riz. La périphérie de ce même atome aurait la taille d’un stade de foot et les électrons seraient d’autres grains de riz volant dans les tribunes à la vitesse de la lumière.

Avec l’avènement de la théorie quantique, il fut découvert que même ces infimes particules subatomiques étaient elles-mêmes loin d’être solides. En fait, elles ne sont pas vraiment de la matière – ou tout du moins pas de la matière telle que nous la connaissons. Elles ne peuvent pas être épinglées et mesurées précisément. Elles sont comme des nuages flous d’existences potentielles sans localisation définie et semblent finalement être plus des ondes que des particules.

Tandis que certains continuent de prétendre que ce qu’ils voient existe à l’extérieur, la science nous montre qu’au-delà des confins du cerveau, il n’existe que des ondes et des paquets d’énergie. Au-delà de la conscience que nous en avons, il n’y a réellement ni lumière, ni son, ni couleurs dans l’univers.

En outre, les atomes et les particules subatomiques formant les matériaux ne sont en réalité que des groupes d’énergie plus subtile que solide. Bien que beaucoup croient en son existence concrète la matière est en fait principalement constituée d’espace et donc de vide.

En réalité, la matière telle que nous la concevons est l’autre nom de l’illusion !

Le monde du point de vue de la physique quantique

La conscience invisibleD’un point de vue purement quantique, la matière, et par conséquent le monde tel que nous le connaissons, n’existe pas en réalité. En effet les deux éléments qui semblent constituer notre monde sont l’information et la connaissance. Plus les particules sont examinées et scrutées, plus on se rend compte qu’une particule tel que l’électron par exemple n’existe qu’en relation à d’autres particules ou à l’univers dans son ensemble.

Dr Dean Radin

“Toute la matière est seulement énergie condensée à une vibration lente. Alors nous sommes tous une seule conscience qui s’éprouve subjectivement. Il n’y a aucune chose telle que la mort. La vie est seulement un rêve, et nous sommes l’imagination de nous-mêmes”. Bill Hicks

“A partir du flux infini d’énergie, vous créez votre propre tunnel de réalité, et la plupart des gens ne sont pas conscient de cela”. Robert Anton Wilson

the5th11

Publicités